Sur un (court) manuscrit inédit et autobiographique de Ferdinand Denis


Acquis en 2005 par la Bibliothèque Sainte-Geneviève, ce court manuscrit est, à notre connaissance, le premier essai d’autobiographie rédigé par Ferdinand Denis peu de temps après son retour du Brésil. Outre les détails qu’il donne sur sa formation et sur les débuts de sa carrière littéraire, Ferdinand Denis met l’accent sur son grand projet – l’éloquence et la poésie des peuples sauvages – « long et pénible ouvrage » qui l’occupera de longues années sans le mener à bout.


Télécharger le PDF